Le système TrustX

TrustX est le système IT des centres de confiance qui entretiennent des échanges étroits avec les cabinets médicaux et les assureurs. Le grand nombre des applications harmonisées offre aux médecins un reflet approfondi de l'activité du cabinet et un échange sécurisé en matière de facturation. Les assureurs tirent avantage de la communication électronique avec les fournisseurs de prestations et, grâce à TrustX, les centres de confiance gèrent efficacement leurs clients et produits. 

[Pour avoir plus d'informations sur un module, survolez l'image correspondante avec la souris. Vous trouverez des informations détaillées sur chaque module dans l'aperçu des modules.]

Traitement des données confidentielles

Le système TrustX est exploité dans un centre de calcul conforme aux normes de sécurité internationales. L'accès aux applications TrustX est sécurisé par HIN, tout comme l'ensemble des échanges de données. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet sous www.hin.ch

Les informations de la facture concernant le patient sond rendues anonymes et cryptées dès leur sortie du cabinet. Celles-ci restent cryptées lors de tour leur parcours dans le système TrustX. Le décryptage de la facture n'a lieu qu'à la fin, lors de la livraison sécurisée à l'assureur (livraison sécurisé grâce à SFTP) ou lors de son impression et de son expédition au patient ou à l'assureur. 

Les assureurs peuvent demander des factures en tiers garant au moyen de l'eDA Gate. Sur le justificatif de remboursement que le patient fournit à son assurance, on trouve ce qu'on appelle un «Token» qui permet à la compagnie de demander la facture et qui identifie également la facture demandée. Les factures demandées sont mises à la disposition de l'assureur au moyen de l'eDA Gate.

L'EDI (échange de données informatisées) est un moyen efficace de transférer par voie électronique les factures du cabinet médical au système de traitement des assureurs via le système TrustX. L'autre possibilité consiste à numériser les justificatifs de remboursement reçus par la poste et de traiter manuellement les justificatifs illisibles ou partiellement lisibles, puis de contrôler les données numérisées.